• Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Le contrôle

 

Toutes les installations provisoires doivent faire l’objet d’un contrôle de la part d’un organisme de contrôle agréé. Quant aux installations permanentes, elles doivent être contrôlées obligatoirement chaque année.

Points importants

  • Toutes les prises de courant accessibles à l'utilisateur, doivent êtres protégées par un dispositif de protection différentielle, calibrée à 30 mA (milliampères notée aussi 0,03 A).

  • Les armoires électriques doivent être fabriquées dans un matériau non-propagateur de l’incendie.

  • Les armoires électriques doivent être munies d’un dispositif d’arrêt d’urgence dit "coup de poing".
    Ce dispositif doit être inaccessible au public, mais accessible aux travailleurs.

  • Le câblage utilisé doit être de catégorie "C2". (CCH EL10 - type HO7 RNF, norme NFC 32-070)

  • Les prises multiples sont interdites. En revanche, les socles mobiles comme les boîtiers caoutchouc sont préconisés, car ils sont utilisables en extérieur. (CCH EL11)

  • Les guirlandes électriques doivent répondre aux normes NFC 71-020. Tout contact avec une douille vide doit être impossible. Les "douilles voleuses" sont interdites.

  • Dans tout établissement de 1ère ou 2e catégorie, la présence physique d'un électricien qualifié et habilité est requise pendant la présence du public.

  • Un schéma électrique, aux normes en vigueur, doit être disposé à demeure dans toutes les armoires électriques.

  • Les circuits et matériels qui composent l'armoire électrique doivent être repérés durablement.
 
 

Sécurité

Pour rendre l’installation électrique claire dans une structure provisoire, étiqueter tous les départs, disjoncteurs, etc., comme pour une installation fixe.
 
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 20/07/2011