• Obtenir une version PDF des pages de la rubrique
  • Imprimer la page
  • Obtenir une version PDF de la page
  • Envoyer la page à une ami
  • Ajouter la page à vos favoris

Sièges, bancs, tribunes et gradins démontables

 

(CCH AM18, L20, L28, L29, CTS12, PA1, PA9)

Les sièges

Dans tous les ERP, lorsque des rangées de sièges sont constituées, elles doivent être réalisées conformément aux dispositions suivantes : chaque rangée doit comporter seize sièges au maximum entre deux circulations, ou huit entre une circulation et une paroi. De plus, une des dispositions suivantes doit être respectée :
  • Chaque siège est fixé au sol.
  • Les sièges sont rendus solidaires par rangée, chaque rangée étant fixée au sol ou aux parois à ses extrémités.
  • Les sièges sont rendus solidaires par rangée, chaque rangée étant reliée de façon rigide aux rangées voisines de manière à former des blocs difficiles à renverser ou à déplacer. (CCH AM18)
Dans chaque type d'ERP, des dispositions particulières sont à respecter : Exemple pour les salles de spectacle :
  • L’espacement entre rangées doit permettre le passage libre, en position verticale, d’un gabarit de 0,35 m de front, de 1,20 m de hauteur et de 0,20 m comme autre dimension. (CCH L28)
  • Les sièges mobiles sont interdits dans la salle. (CCH L29)
  • Dans les lieux équipés en fixe, certaines conditions permettent de placer jusqu’à 50 sièges entre 2 circulations. (CCH L28)

Les bancs

Il faut compter une occupation de 50 cm pour une personne. La législation est la même que pour les sièges. Pour les établissements de plein air, le maximum entre deux circulations est de 40 places et de 20 places entre une circulation et une paroi. (CCH PA9)


Les tribunes et gradins démontables

(NF EN 13200) (CCH AM17, L3, L26, PA2, PA5)

Pour la rédaction du dossier de sécurité et la préparation de la manifestation, il est utile d’établir un cahier des charges spécifiant les points suivants :
  • type d’activité prévue,
  • nombre de places souhaitées,
  • position des dégagements,
  • accès des spectateurs,
  • position du gradin dans l’espace : un plan à l’échelle sera le bienvenu,
  • montage en intérieur ou en extérieur,
  • planéité du sol, très importante, en particulier dans les lieux extérieurs,
  • détermination des charges admissibles du sol,
  • type d’ERP selon le règlement de sécurité,
  • type de sièges,
  • au besoin, le passage d'un bureau de contrôle.
L'organisateur de la manifestation fait procéder au contrôle technique du montage des installations provisoires (bureau de contrôle ou technicien compétent, suivant la catégorie). Le contrôle technique porte sur la solidité des éléments composant l'installation et leur montage, sur l'adaptation de l'installation au sol ainsi que sur la sécurité des personnes liée à la solidité des installations provisoires.

Les dessous des gradins doivent être débarrassés de tout dépôt de matières combustibles. Ils doivent être rendus inutilisables et inaccessibles au public par une cloison extérieure en matériaux de catégorie M3 (grillage métallique ...) ne comportant que des ouvertures de visite.

Si ces dessous ont une superficie supérieure à 100 mètres carrés, ils doivent être divisés en cellules d'une superficie maximale de 100 mètres carrés par des cloisonnements en matériaux de catégorie M1. (CCH AM 17)


Public debout

On compte trois personnes par mètre carré ou cinq personnes par mètre linéaire dans la limite du nombre de personnes autorisées par la catégorie de l’ERP. (CCH L3)